Passer au contenu de la page Passer à la navigation Passer au pied de page
  1. Utility
  2. Élevage de bétail avec un VUTT de ferme
Rancher with a heavy bag over his shoulder approaching the open bed of his RANGER vehicle
Utilitaire December 31, 2021

Élevage de bétail avec un VUTT de ferme

La vie d’un éleveur de bovins n’est pas facile. De longues heures, des conditions météorologiques imprévisibles, les soins du troupeau et la conservation de la terre font tous partie du travail. L’efficacité contribue souvent au succès, cependant, et sur cette opération au Texas, deux Polaris RANGER aident à accomplir le travail.


À environ 16 km à l’intérieur des terres, sur une étendue de prairie côtière entre Houston et la frontière de la Louisiane, l’un des plus anciens ranchs de bétail du sud-est du Texas est prospère, malgré les obstacles auxquels les agriculteurs de cette région font face. Avec 12 000 acres de terrain plat, semblable à un marais, en raison de sa proximité avec le golfe du Mexique, la terre peut être difficile à parcourir les meilleurs jours. Lorsqu’il pleut ou pire, lorsque les terres sont ravagées par des ouragans ou des tempêtes tropicales, il est encore plus difficile de travailler en raison du sol boueux, de la chaleur et de l’humidité excessives.


Pour Charlie Edwards, 25 ans, un éleveur de bovins et un cultivateur de riz de septième génération qui supervise les opérations à W.S. Edwards Ranch avec son père, une paire de Polaris RANGER CREW XP 1000 sont des outils indispensables sur lesquels il compte pour assurer la continuité de l’entreprise, peu importe « ces engins peuvent passer à travers tout, peu importe que le terrain soit boueux ou accidenté. » a-t-il expliqué. « Je ne voudrais pas accomplir mes tâches d’agriculture et celles du ranch sans le Polaris RANGER. Quelle que soit la tâche, il fait le travail pour nous chaque fois. »

Efficacité au ranch avec la vitesse d’un VUTT

Travaillant aux côtés de son père, Edwards a pu constater de première main la différence que peut faire la possession d’un RANGER. « Avant d’obtenir les RANGER, nous faisions toutes nos tâches â cheval,» a-t-il expliqué. « L’utilisation des RANGER a rendu notre exploitation plus efficace. Que nous vérifiions les clôtures ou nourrissions les vaches, leur vitesse seule, et leur aisance sur tous les terrains, nous aident à faire beaucoup plus en moins de temps. C’est beaucoup plus rapide que de monter à cheval. Vous pouvez sauter dans un RANGER et décoller, ouvrir une barrière, entrer et sortir d’un pâturage et continuer votre journée. Il épargne à vos chevaux de nombreuses tâches et vous permet de gagner du temps. »

 

Ces gains d’efficacité ont aidé la famille Edwards à faire croître leurs entreprises. « Nous avions l’habitude de cultiver 300 acres de riz; maintenant, nous en cultivons 1 000. C’est la même chose avec le bétail. Il y a dix ans, nous avions 800 têtes de vaches Brahmane pour la plupart. Nous en avons maintenant 1 200. »

 

Avec seulement six cow-boys pour couvrir tant de territoire et gérer à la fois l’exploitation de veau et la culture du riz, la gestion du temps et des tâches est essentielle pour respecter l’horaire serré de chaque saison, mais ils doivent être assez agiles pour réagir en cas d’urgence, comme le fait de sauver un veau blessé de l’autre côté de la pâture. « Nos journées sont bien remplies, c’est certain » nous a-t-il dit. « Le RANGER facilite les choses. Cela nous aide à passer d’un côté du ranch à l’autre en vous dépêchant pour les tâches ménagères et les urgences. Il est plus rapide qu’un tracteur, mais il fournit également l’espace de chargement dont nous avons besoin pour la plupart des tâches. Nous n’avons pas cela avec un cheval.»

Le meilleur VUTT de travail

Et les tâches ménagères sont nombreuses. De 7 h au coucher du soleil, Edwards sillonne les acres de son terrain dans l’un des VUTT de la ferme pour surveiller les abreuvoirs, pulvériser les mauvaises herbes, vérifier les lignes de clôture, faire des réparations, etc., et il compte sur la capacité de la boîte de rangement de 450 kg (1 000 livres) du RANGER pour manipuler l’équipement et les matériaux nécessaires. L’espace de chargement de ce VUTT est à lui seul un avantage clé de l’utilisation d’un RANGER au lieu d’un cheval. « Que nous transportions du foin ou des aliments pour animaux ou que nous chargions des fournitures de clôture ou des fils, nous pouvons pratiquement ranger tout ce dont nous avons besoin à l’arrière », a-t-il expliqué. « Il y a aussi beaucoup de rangement à l’intérieur de la cabine. »

 

Comme ses deux RANGER sont des VUTT à cabine double et qu’ils peuvent accueillir jusqu’à six personnes, il n’a pas besoin de faire plusieurs voyages (ou de sortir des animaux et des machines supplémentaires) pour les travaux qui nécessitent du personnel supplémentaire sur le terrain. Cet avantage et les nombreuses fonctionnalités du RANGER lui font gagner du temps et lui permettent de rayer davantage de tâches de sa liste.

 

Maintenir la terre et l’herbe saines

Il se peut que le sol soit détrempé en raison de son emplacement de la ferme près du golfe. « Il vient de pleuvoir » dit Edwards, « et nous ne voulons pas utiliser de tracteurs ou de camions parce que nous ne voulons pas endommager les champs. Nous utilisons donc un RANGER.» Les pneus à boue du VUTT, son empreinte légère et aa garde au sol de 33 cm (13 po) le mènent là où il doit aller sans se coincer ni perturber le sol, ce qui est essentiel pour la santé de ses cultures de riz et de son pâturage. « C’est assez humide en hiver, et nous n’aimons pas tout arracher lorsque l’herbe est morte » ajoute-t-il. « Nous utilisons le RANGER pour vérifier l’état de la culture sans faire de gros dégâts. Cela sèche dans les trous mouillés. Vous ne savez jamais ce dans quoi vous mettez les pieds. »

 

Facile à manœuvrer, peu importe les conditions, le moteur 82 HP du RANGER et la véritable traction intégrale sur demande offrent le muscle et l’agilité nécessaires pour que les Edwards continuent de bouger rapidement et efficacement pendant ses journées occupées.

 

Cheval de ranch vs VUTT de ranch

À travers tout cela, Edwards dit que ses RANGER sont toujours à la hauteur de la tâche. Contrairement aux plus d’un quart de cheval qu’il garde pour diverses activités agricoles et compétitions de roulage par équipe, les RANGER exigent très peu d’entretien. « Ils sont faciles à entretenir, c’est certain, » dit-il. « Nous changeons l’huile, et c’est tout. Ils ont un grand usage et sont fiables. Ils durent des années.

 

« Qu’il s’agisse d’une route cahoteuse ou d’une route de riz, le RANGER rend toute tâche facile à accomplir », ajoute-t-il. « Il vous donne un peu de mauvaises habitudes de paresse. Je ne peux pas imaginer gérer ces opérations sans nos RANGER. Ce serait comme revenir dans le temps. Vous ne pourriez pas en faire autant. Je ne voudrais pas le faire. »


Sauf indication contraire, toutes les marques de commerce sont la propriété de Polaris Industries Inc.

© 2021 Polaris Industries Inc.

  1. Farming
  2. Landowners

Vous pourriez aussi aimer...