Passer au contenu de la page Passer à la navigation Passer au pied de page

4 conseils pour le déneigement avec votre VTT ou VUTT

Une fois que la neige commence à s’accumuler, les propriétaires de VTT et de VUTT ont une longueur d’avance sur les pelles et les souffleuses à neige manuelles. En équipant votre véhicule tout-terrain (VHR) d’un chasse-neige, vous faites de l’hiver votre terrain de jeu : Vous n’avez plus à craindre ces prévisions en cas de blizzard. Au contraire, vous pourriez même commencer à l’attendre avec impatience! Après tout, garder votre allée ou vos voies d’accès dégagées lorsque vous avez un chasse-neige sur votre camion n’est pas seulement un jeu d’enfant : Cela peut aussi être carrément amusant.

Ranger en train de déneiger la route

Voici quatre conseils pratiques sur le déneigement avec votre VTT ou VUTT!

(1) Assurez-vous que le VTT/VUTT est correctement entretenu

Un exercice hivernal complet de déneigement exige que votre VTT ou votre VUTT soit en parfait état, surtout si l’on tient compte de la charge supplémentaire que le déplacement et l’accumulation de neige imposent à votre machine. Prenez le temps, avant l’arrivée de la neige, de faire une inspection complète de votre VHR et de remédier à tout problème d’entretien majeur. De nombreux conducteurs le font à l’automne, alors que le temps est encore agréable, ce qui leur permet d’aborder la saison de déneigement avec un peu plus de confiance pour affronter ce que dame nature leur lance.

Pendant la saison de déneigement, vous voudrez toujours vous tenir au courant des inspections et de l’entretien de routine que vous devez effectuer chaque fois que vous utilisez votre machine. Assurez-vous que les niveaux de liquide sont adéquats.

Vous devez également vous assurer que vous avez équipé votre véhicule à quatre roues ou votre véhicule côte à côte de pneus adaptés à la neige. Les sentiers peuvent être utiles pour améliorer votre traction dans les régions où les chutes de neige sont extrêmes.

(2) Assurez-vous que votre VUTT ou votre VTT peut supporter le déneigement

Consultez votre manuel d’utilisation pour vous assurer que votre machine est assez puissante pour manier un chasse-neige, dégager et transporter la neige. Une machine sous-alimentée peut tout simplement être incapable de se frayer un chemin dans la neige; elle peut également subir des dommages coûteux en raison d’une surcharge. Un moteur plus gros peut supporter de plus gros chasse-neige et une plus grande quantité de neige.

Quand il s’agit de comparer les VTT et les VUTT pour le déneigement, le contexte est important. Si vous n’avez qu’un petit passage ou une petite allée à garder libre, un petit VTT équipé d’un petit chasse-neige peut faire l’affaire. Pour les grandes allées, les routes d’accès et d’autres grandes zones, un VUTT capable de supporter un chasse-neige plus lourd et plus large est souvent la meilleure solution.

N’oubliez pas qu’il existe différentes stratégies de déneigement à l’aide d’un VHR, allant de la poussée directe de la neige dans des amas de neige jusqu’à sa mise en andains que vous entretenez tout au long de la saison.

Déneigement avec le VTT Polaris

(3) S’assurer que la profondeur et l’angle du chasse-neige sont corrects

Sortir et foncer dans la neige avec votre chasse-neige à quatre roues n’est peut-être pas la bonne approche. Assurez-vous que vous faites attention à l’épaisseur de la couche de neige et que vous ajustez la profondeur du chasse-neige en conséquence : Vous ne voulez pas que votre lame de déneigement creuse dans la terre nue ou le pavé. Si vous êtes dans un climat où la neige a tendance à s’accumuler tout au long de l’hiver, vous abaisserez probablement votre chasse-neige avec le temps; au début de la saison, ou lorsque les accumulations de neige sont faibles, gardez votre chasse-neige plus haut.

Vous devez également garder à l’esprit l’aspect ou l’inclinaison du sol que vous déneigez. Une allée, par exemple, devrait idéalement être un peu en pente à l’écart de votre garage ou de votre maison. C’est là que le réglage de l’angle de notre chasse-neige entre en jeu.

En plus de considérer la quantité d’espace que vous êtes susceptible de déneiger, pensez à la quantité de neige que votre lieu reçoit généralement ainsi qu’à son humidité relative. Une neige plus abondante et/ou plus lourde peut nécessiter un moteur plus puissant et un VHR plus grand.

Pendant que nous discuterons de la profondeur et de l’angle de votre chasse-neige, nous vous donnerons un conseil supplémentaire pour éviter les accidents ou les catastrophes. Avant que la neige ne tombe, assurez-vous que les zones que vous allez déneiger sont dégagées du plus grand nombre d’obstacles possible et marquez les obstacles permanents tels que les murs de soutènement, les têtes de puits, les parterres de jardin prisés, etc. avec des poteaux réfléchissants ou des drapeaux.

(4) Videz le chasse-neige avant de le ranger

Une fois que vous avez fini de déneiger pour la journée, le travail n’est pas terminé : Vous voulez nettoyer l’accessoire du chasse-neige et le ranger correctement pour minimiser les risques de dommages. Dégagez ou essuyez la neige, les morceaux de glace ou la saleté qui s’accrochent au chasse-neige; si vous les laissez, ils peuvent geler et devenir beaucoup plus difficiles à déloger, et favoriser la rouille sur la lame. Abaissez le chasse-neige au sol lorsque vous vous garez pour éviter de solliciter inutilement le treuil et la suspension de votre machine.

Un Polaris Ranger dans le garage pour l’entreposage hivernal

Chassez la neige avec style à l’aide d’un VTT ou d’un VUTT

Vous pensez que votre quad ou votre VUTT n’est utile que sur les sentiers de printemps et d’automne? Vous vous trompez! Vous pouvez faire fonctionner ce VHR tout l’hiver avec le bon chasse-neige et les accessoires connexes. Choisissez le bon chasse-neige et les bons accessoires, et vous serez le héros du quartier.