Passer au contenu de la page Passer à la navigation Passer au pied de page

Comment hivériser votre VTT ou côte à côte/VUTT

Pour certains d’entre nous, l’hiver est juste une autre saison pour conduire nos VTT et VUTT sur des sentiers enneigés et peut-être même pour les mettre au travail en faisant un peu de déneigement. Mais de nombreux conducteurs mettent leur engin en hibernation pour la saison froide et enneigée. Ce n’est pas aussi simple que de tirer le quatre-roues ou de le mettre côte à côte dans la cour ou le garage et de l’oublier jusqu’au dégel du printemps : Il convient de faire un petit travail de préparation au préalable. Apprenez à hivériser correctement les VTT et les VUTT grâce à ces conseils simples.

Polaris Ranger avec un accessoire chasse-neige installé, garé dans un garage

Entretien du moteur VTT/VUTT pour l’hivérisation

L’hivérisation des côte-à-côte et des VTT consiste en partie à effectuer un petit entretien de routine sur le moteur et le système de démarrage. De la gestion du réservoir de carburant à l’entretien de la batterie, passons à l’action!

Hivérisation du système de carburant et du carburateur pour les VTT ou les côte à côte/VUTT

Le carburant qui stagne dans le réservoir peut gommer le système avec du vernis, et la condensation peut provoquer la séparation de sa composante éthanol de l’essence (séparation des phases) et donc entraîner des problèmes de performance au printemps. Pour éviter ces dégradations pendant l’hiver, vous devez soit faire fonctionner votre machine en panne d’essence avant de l’entreposer (en siphonnant tout ce qui reste dans le réservoir après l’arrêt du moteur), soit ajouter un stabilisateur de carburant en quantité suffisante. Après avoir ajouté le stabilisateur, faites tourner le moteur pendant cinq à dix minutes pour lui permettre de pénétrer dans toutes les parties du système de carburant. Remplissez le réservoir avec du carburant neuf pour limiter la quantité d’air à l’intérieur et éviter ainsi la formation de condensation.

Si votre VTT ou VUTT est équipé d’un carburateur, fermez le robinet et vidangez le carburant de la cuve de flotteur.

Hivérisation de l’huile pour VTT, côte à côte ou VUTT

Le vieux carburant peut causer ses propres problèmes, étant donné les produits de combustion acides et autrement dommageables qui ont tendance à s’y accumuler. Si votre quatre-roues doit subir une vidange d’huile, prenez-en soin avant de l’entreposer pour l’hiver.

Il en va de même pour vos liquides de transmission et de différentiel.

Comment hivériser le filtre à air pour VTT ou côte à côte/VUTT

Laisser un filtre à air sale dans votre VTT ou votre côte à côte pendant l’hiver peut le dégrader, et rendre le démarrage au printemps un peu éprouvant. Par conséquent, nettoyez le filtre à air (ou, si nécessaire, remplacez-le) avant de l’entreposer.

Vous pouvez également bloquer l’entrée de la boîte à air pour empêcher les petites bêtes d’y pénétrer. Vous devriez également envisager de bloquer toute autre prise d’eau et tout autre tuyau ou conduit d’échappement où les rongeurs pourraient autrement entrer et commencer à nicher.

Entreposage de votre batterie VTT ou côte à côte/VUTT pour l’hiver

Retirez la batterie lorsque votre VTT ou votre côte à côte est positionné pour l’entreposage. Profitez de l’occasion pour bien nettoyer les terminaux afin qu’ils aient la meilleure connexion possible lorsque vous sortirez votre machine de son lieu d’entreposage.

Où ranger votre VTT ou votre côte à côte/VUTT pendant l’hiver

Si vous avez la structure et l’espace nécessaires, il est toujours préférable de stocker votre côte à côte ou votre VTT dans un garage, une grange, un hangar ou tout autre abri intérieur afin de réduire au minimum son exposition aux éléments hivernaux. La glace, le sel de déneigement, la neige et la boue peuvent tous favoriser la corrosion et la rouille, et les températures extrêmes peuvent causer leurs propres problèmes. Lisez ce qui suit pour obtenir des conseils sur l’entreposage adéquat de votre VUTT ou de votre quad!

Ranger en train de déneiger la route

Nettoyage et lavage de votre VTT ou côte à côte/VUTT

Vous devez nettoyer votre véhicule à quatre roues après chaque trajet (consultez notre guide POLARIS sur le nettoyage des VUTT/VTT ici), mais assurez-vous de le laver et de le frotter soigneusement, et d’appliquer une cire de protection avant de l’entreposer. Là encore, tout, de la poussière et de la saleté aux morceaux de boue ou de glace gelée, peut endommager le corps ou la finition s’il reste coincé dans votre machine pendant une période prolongée.

Utiliser une couverture appropriée pour les VTT ou les côte à côte/VUTT

Bien sûr, si vous rangez votre quatre-roues ou votre côte à côte à l’extérieur, mais même si vous avez un garage ou un hangar prévus à cet effet, couvrez la machine pour la protéger des débris, protégez-la du vent et des chutes d’objets et des rayons UV dommageables. Bien qu’une vieille bâche soit mieux que rien, vous pouvez obtenir une protection plus complète et plus sûre grâce à une bâche spécialement conçue pour les VTT, les côte à côte ou les VUTT. Fabriquées dans des matériaux durables et résistants aux intempéries, tels que le nylon ou le polyéthylène, ces housses sont généralement équipées d’un mécanisme permettant de les attacher au véhicule hors route.

Mettez le véhicule sur chandelles

Laisser votre VTT ou votre côte à côte/VUTT garé sur le sol ou sur du béton tout l’hiver peut entraîner des tensions ou des dommages aux pneus. Pour éviter cela et pour protéger un peu plus votre machine contre l’eau et la neige, il est préférable de la surélever pour l’entreposer pendant l’hiver. Soulevez-le et fixez-le sur des supports de crics, des parpaings ou d’autres supports adéquats, jetez ce couvercle par-dessus, et le tour est joué!

Hivériser les VTT et les côte à côte/VUTT pour prolonger leur durée de vie et protéger votre investissement

Le fait de ne pas hivériser correctement votre véhicule hors route peut entraîner une usure inutile de son extérieur et de son fonctionnement intérieur. Les mesures simples décrites ci-dessus peuvent grandement contribuer à protéger votre VTT ou VUTT pendant ces longs mois d’hiver et l’aider à se remettre en marche dès que la saison de conduite est de retour.